Apt.2 Imm.20 rue Med Kaghat, 30 000, Fes Maroc

Location à court et à long terme : avantages et inconvénients

Location à court et à long terme

La location d’un bien immobilier est une forme d’investissement et exige que vous choisissiez le type de bail que vous souhaitez utiliser.

Il y a un certain nombre de facteurs à prendre en compte pour décider de louer à court ou à long terme. Souvent, cette décision semble presque évidente, résultant de la nature du bien et des objectifs poursuivis. Toutefois, les deux formules de location ont leurs avantages et leurs inconvénients, leurs pour et leurs contre.

Évaluer tout de manière concrète, avec une extrême prudence, en commençant peut-être par établir un plan d’affaires pour votre maison de vacances, vous permettra d’avoir une vision claire des différents scénarios qui peuvent se présenter.

Tout d’abord, il convient de se familiariser avec la définition de la location de courte durée.

La location de courte durée – dans le langage courant, la location touristique ou “maisons de vacances” – est la location d’un bien meublé pour des périodes limitées et est régie par un contrat temporaire qui doit être renouvelé périodiquement pour rester valable. À la discrétion du propriétaire, et selon l’emplacement et un certain nombre d’autres facteurs, ce type de propriété est généralement loué à la semaine ou à la journée.

De nombreux propriétaires de maisons de vacances louent leur bien pendant la majeure partie de l’année, à tout moment lorsqu’ils ne l’utilisent pas eux-mêmes.

Il existe deux types de locations à court terme : les locations touristiques et les locations transitoires. Les locations touristiques concernent des séjours d’une durée maximale de 30 jours et ne nécessitent pas l’enregistrement du contrat auprès des autorités fiscales (un accord privé entre les deux parties est suffisant). Les locations transitoires, quant à elles, vont de 30 jours à 18 mois, mais un dépôt du contrat est requis.

Au cours des dernières décennies, les maisons de vacances sont devenues une alternative populaire aux hôtels. C’est notamment le cas avec l’émergence de sites web tels que HomeAway, Airbnb et VRBO, qui reposent sur l’économie du partage.

Location de biens à court terme : avantages

1. Une plus grande flexibilité

Une location à court terme signifie une plus grande flexibilité pour le propriétaire (et aussi pour le locataire). Il est possible de louer la propriété uniquement pendant les périodes de l’année où vous ne souhaitez pas l’utiliser vous-même. C’est l’idéal pour les propriétaires qui sont en mesure d’offrir un logement sur une base non régulière et qui doivent donc gérer leurs réservations avec une certaine flexibilité.

2. Moins d’usure

Habituellement, la durée des contrats de location de maisons de vacances varie de quelques jours à quelques semaines. La location pour des périodes aussi courtes permet aux clients d’utiliser la propriété sans ressentir le besoin de la personnaliser ou de la redécorer.

3. Revenu plus élevé

Vous pouvez fixer des tarifs différents selon que vous êtes en haute ou en basse saison. En outre, vous pouvez également fixer une durée minimale de location en haute saison pour vous assurer de maximiser vos bénéfices.

Les séjours d’un jour, par exemple, sont le plus souvent contre-productifs. Chaque réservation doit être gérée en contactant le client, en organisant son arrivée et son départ et en assurant le ménage général.

4. Allégements fiscaux et déductions

Souvent, la location de biens à court terme vous donne droit à des avantages fiscaux ou à des déductions sur les dépenses liées à la propriété. Veillez à vérifier les réglementations locales sur ce point.

5. Contribuer à l’économie du partage

De nos jours, nous entendons beaucoup parler de l’économie du partage et de ses effets positifs sur la société en général. Louer un bien immobilier à court terme, c’est être un innovateur, contribuer à l’expansion de ce mode de vie et de pensée moderne.

Inconvénients de la location de biens à court terme

1. Plus de maintenance et de réglages

Lorsque vous êtes dans le secteur de la location touristique, vous devez maintenir vos propriétés dans un excellent état. Sinon, vous risquez de recevoir de très mauvaises critiques. Un nettoyage régulier et un entretien général sont nécessaires (par exemple, nettoyer les canalisations ou repeindre les murs). Mais ce n’est pas tout. Les outils et les technologies les plus récents doivent également être pris en compte. Vous devrez continuellement rénover votre bien locatif, y compris tous les gadgets essentiels qui sont utiles pour un séjour agréable de vos invités. Et cela peut entraîner des dépenses importantes.

2. La concurrence des propriétés environnantes

Sur le marché de l’immobilier, il y a d’innombrables locataires à la recherche de maisons et d’appartements à louer. Toutefois, pour les maisons de vacances et le marché de la location touristique, l’offre dépasse largement la demande. Cela peut être un inconvénient pour certains propriétaires (encore une fois en fonction de l’emplacement et de la disponibilité de la propriété). C’est notamment le cas si la concurrence pour les maisons de vacances est particulièrement forte dans la zone concernée.

3. Trop de choses à gérer

Pour certains propriétaires, les maisons de vacances constituent un passe-temps pour leur retraite. Pour d’autres, il s’agit d’un emploi à temps plein. Il y a de nombreuses activités à prendre en charge pendant le séjour des clients. Par exemple, s’assurer que les disponibilités sur le calendrier sont correctes, faciliter le processus de réservation en ligne et garantir un check-in et un check-out faciles et agréables. Coordonnez également le nettoyage, le jardinage, etc. La gestion des maisons de vacances peut représenter beaucoup de travail si vous ne disposez pas des bons outils.

Qu’est-ce que la location à long terme ?

La location à long terme – par opposition à la location à court terme – fait généralement référence à des propriétés qui sont louées pour un mois ou plus. En général, les locataires paient le propriétaire sur une base mensuelle et assument les dépenses supplémentaires telles que les services publics.

Contrairement aux locations touristiques de courte durée, pour lesquelles il ne faut pas plus de 30 jours pour déposer un contrat auprès des autorités fiscales, les locations de longue durée nécessitent un contrat signé contenant l’accord entre les parties. Pour éviter cela, vous pouvez vous orienter vers un bail mobilité Bordeaux par exemple.

Location à long terme : avantages

1. Revenu garanti

L’un des principaux avantages de la location à long terme est la sécurité d’un revenu mensuel sur lequel vous pouvez compter. Cela peut être un soulagement pour ceux qui ne sont propriétaires que depuis peu et qui doivent faire face à de nombreuses dépenses. En outre, les locataires à long terme sont généralement responsables du paiement des factures régulières d’électricité, de gaz, d’eau et souvent d’internet.

2. Stabilité

La location à long terme implique moins de soucis liés à l’administration du bien (formalités administratives, remise des clés, commercialisation, etc.) Une fois que le locataire a signé le bail, la durée de son séjour est connue (avec une relative certitude). La seule chose dont il faut se préoccuper est de trouver un nouveau locataire lorsque la maison redevient vacante.

3. Pas besoin de meubler

Certains hôtes de longue durée (mais pas tous) apportent leurs propres meubles. Cela peut faciliter votre décision si vous envisagez de louer votre bien non meublé. Avec une location à long terme, non seulement vous aurez un paiement mensuel garanti, mais vous n’aurez pas à acheter de nouveaux meubles pour votre maison.

4. Dépôt

Si vous êtes préoccupé par les détails de la location, tels que l’assurance, le contrat de location ou la caution, il n’y a pas lieu de paniquer. Pour les locations de longue durée, il est généralement possible de demander une caution importante, qui sera ensuite restituée au locataire à la fin de la période de location, sauf si des dommages ont été causés au bien. Ces dépôts en espèces peuvent donner au propriétaire une raison supplémentaire de se sentir à l’aise lorsqu’il s’agit de louer une propriété.

Si vous êtes en déplacement dans le sud-ouest, renseignez-vous sur bail mobilité Bordeaux.

Location à long terme : inconvénients

1. Une flexibilité réduite

Malheureusement, dans le monde de la location à long terme, il n’est pas possible d’organiser des voyages impromptus dans votre refuge de montagne ou une escapade à la mi-août dans votre maison de plage. Si vous avez un locataire, vous ne pouvez évidemment pas lui demander de quitter la maison pour un week-end de temps en temps. Il peut s’agir d’un problème insurmontable pour de nombreux propriétaires qui souhaitent mettre leur bien en location simplement pour gagner un revenu supplémentaire lorsqu’il n’est pas utilisé.

2. Moins de contrôle sur la propriété

La plupart du temps, rien ne se passe mal pendant un séjour en location. Cependant, il y a une grande différence entre la location à long terme et la location à court terme lorsqu’il s’agit d’avoir le contrôle sur votre propriété.

Dans le cas d’une location à court terme, le propriétaire est en mesure d’inspecter la propriété entre l’arrivée des clients, vérifiant que tout est en ordre et que rien n’est cassé ou endommagé. Pour les locations à long terme, cependant, c’est un peu plus compliqué. Il est probable que vous deviez donner un préavis important (de 24 heures à une semaine) avant de pouvoir visiter la propriété pour l’entretien ou les contrôles de routine.

3. Restrictions dans votre quartier/ville

Selon le type de propriété et son emplacement, il y aura différentes lois, restrictions et licences à prendre en compte avant de louer une propriété à long terme. La location à long terme est souvent moins flexible et plus chère que la location à court terme.

4. Difficultés à trouver le bon locataire

Lorsque quelqu’un doit rester dans notre maison pendant une longue période, il faut prendre le temps d’évaluer si c’est la bonne personne. Compte tenu du temps consacré à la sélection des candidats et à la vérification des références avant l’établissement du contrat, il peut s’agir d’un processus assez long. En revanche, pour les locations de courte durée, le processus est généralement beaucoup plus simple, surtout si vous utilisez des outils tels que la réservation instantanée.

Source : lodgify.com