Apt.2 Imm.20 rue Med Kaghat, 30 000, Fes Maroc

Pourquoi j’ai de la condensation sur mes fenêtres ?

condensation fenetre

Vous avez sans doute remarqué lors des jours de grand froid ou de pluie de la buée sur vos fenêtres. Ce phénomène est due à la condensation qui s’explique par une importante humidité dans l’air, une mauvaise ventilation et la présence de surfaces froides où l’humidité peut se condenser.

Toutes les maisons ont un certain degré d’humidité par rapport aux activités comme la cuisine ou la douche, mais les fenêtres sont les premières à absorber l’humidité.

Si vous voulez éviter la condensation sur vos fenêtres, nous allons aborder certaines actions à effectuer afin d’éviter cette situation.

Mesurer l’humidité de l’air

Afin de prévenir la condensation dans la maison, il est important de connaître l’humidité relative environnante. La définition de l’humidité relative est le rapport entre la quantité de vapeur d’eau contenue dans l’air (humidité absolue) et la quantité maximale que l’air pourrait contenir à cette température (humidité absolue de saturation).

Il est très important de prendre soin de l’environnement de la maison en contrôlant que l’humidité relative et la température sont aux bons niveaux, surtout dans les pièces plus petites.

Pour cela, l’appareil qui permet de mesurer l’humidité de l’air est l’hygromètre souvent associé à un thermomètre.

Selon diverses études, les valeurs d’humidité intérieure recommandées devraient se situer entre 40 et 60 % d’humidité relative. En effet, la plupart des effets néfastes sur la santé, causés par l’humidité, seraient minimisés en maintenant les niveaux intérieurs entre 40 et 60 %.

Trop peu d’humidité peut dessécher et endommager les meubles. À l’inverse, un excès d’humidité peut provoquer des taches d’humidité, de la condensation, des gonflements et des moisissures.

Quelles sont les solutions pour éviter la condensation sur les fenêtres ?

  • Assurez-vous que la ventilation vers l’extérieur fonctionne correctement et utilisez les ventilateurs d’extraction de la cuisine et de la salle de bains lorsque vous effectuez des tâches qui génèrent de l’humidité, comme la cuisine ou la douche.

  • Ventiliez votre cuisine, votre salle de bain et votre buanderie pendant ou juste après leur utilisation. Comme l’air extérieur contient généralement moins de vapeur d’eau, il “dilue” l’humidité de l’air intérieur.

  • Aérer est une autre tâche qui peut vous aider à éviter la condensation. L’ouverture des fenêtres permet de nettoyer l’atmosphère à l’intérieur de la maison, ce qui réduit le taux d’humidité.

  • Le chauffage de votre maison réduira l’humidité relative tant qu’il s’agit d’une chaleur sèche.

  • Si le problème persiste, il existe sur le marché des déshumidificateurs, des appareils conçus pour réduire ou éliminer l’humidité présente dans l’environnement. Si, par contre, vous avez un humidificateur à la maison, assurez-vous de l’utiliser juste le temps qu’il vous faut.

  • Installez des ventilateurs de plafond pour faire circuler l’air à l’intérieur de votre maison.