Apt.2 Imm.20 rue Med Kaghat, 30 000, Fes Maroc

Comment souscrire un contrat d’électricité ?

souscrire un contrat d'électricité

Les raisons qui poussent le client à changer de fournisseur d’électricité sont nombreuses, pour ne citer que les tarifs exorbitants. Heureusement, il est désormais possible de souscrire un nouveau contrat à tout moment. D’ailleurs, le succès d’internet facile grandement les choses, car il suffit de comparer les offres et choisir le fournisseur de son choix. La question qui se pose est donc de savoir comment souscrire un contrat d’électricité en toute simplicité. Tout de suite les réponses.

Souscrire un contrat d’électricité : les différentes méthodes

Il existe plusieurs méthodes pour souscrire un nouveau contrat d’électricité, mais les documents à fournir restent les mêmes. Quel que soit le fournisseur de votre choix, vous devez lui communiquer quelques informations de base :

  • Vos coordonnées,
  • Les détails de votre logement,
  • Le mode tarifaire,
  • Les caractéristiques du compteur,
  • Les informations sur la facturation.

Quant au mode de souscription, vous disposez de deux options : soit par téléphone en contactant le service client du fournisseur, soit en vous rendant directement sur le site du fournisseur. Cette deuxième méthode est davantage indiquée, car elle est gratuite et plus accessible.

Propriétaire ou locataire : qui se charge de la souscription du contrat ?

Lorsque vous louez une maison ou un appartement, c’est à vous de vous occuper de la souscription du contrat d’électricité. Le propriétaire n’a pas le droit de vous imposer ni le fournisseur d’électricité ni l’offre de son choix. Vous êtes le seul responsable de vos dépenses énergétiques, c’est donc à vous d’assurer le paiement de la facture mensuelle ou bimensuelle selon vos besoins.

Comment fonctionne le contrat d’électricité en colocation ?

Les formalités de souscription d’un contrat d’électricité pour les particuliers en colocation sont un peu différentes de la location classique. Ces derniers disposent de deux options :

  • Un seul colocataire prend en charge la souscription

Les colocataires peuvent choisir une seule personne pour s’occuper du paiement des factures mensuelles. Dans ce cas, celle-ci souscrit le contrat en son nom et sera tenue responsable en cas d’impayé, car elle est désignée comme unique titulaire du contrat d’électricité.

  • Un contrat au nom de tous les colocataires

La première option est souvent risquée, car il incombe au titulaire unique de régler les factures des autres colocataires en cas de non-paiement de ces dernières. Pour éviter les désagréments, il est possible d’envoyer une demande au fournisseur d’énergie pour que chaque locataire devienne cotitulaire du contrat. Dans ce cas, la facture est établie aux noms de tous les colocataires.

Dans quel cas souscrire un contrat d’électricité ?

La souscription d’un contrat d’électricité fait partie des démarches obligatoires lors d’un déménagement. Lorsque vous emménagez dans une nouvelle maison ou un nouvel appartement, vous devez souscrire un nouveau contrat d’électricité.

En parallèle, vous devez résilier celui de votre ancienne demeure. Vous pouvez donc changer de fournisseur ou juste changer d’offre avec le nouveau contrat. Il est toutefois conseillé de faire la souscription 15 jours avant votre emménagement.

Si vous n’êtes pas satisfait de votre fournisseur actuel, il est dans votre droit de résilier votre contrat et d’en souscrire un nouveau auprès du fournisseur de votre choix. La loi autorise le changement de fournisseur à tout moment, et cela sans frais ni justificatif.

Bon à savoir : parmi les fournisseurs les plus intéressants du moment, Cdiscount Energie proposent des offres d’électricité et de gaz à prix concurrentiel. N’hésitez pas à consulter les avis de clients Cdiscount Energie.

Les informations requises pour ouvrir un contrat d’électricité

Souscrire un contrat d’électricité n’est pas compliqué. Après avoir choisi votre fournisseur, il suffit de remplir un formulaire en ligne via le site de celui-ci. Que vous vous rendiez en agence ou effectuiez une souscription en ligne, vous aurez besoin de réunir les informations suivantes pour ouvrir votre contrat :

  • Toutes les coordonnées de votre habitation : y compris les compléments d’adresse tels que numéro d’appartement, étage, bâtiment, etc.
  • Votre consommation d’électricité chaque année ;
  • Votre tarification : heures creuses/pleines, tarif de base ;
  • La puissance du compteur en kilovoltampère (kVA) ;
  • Le relevé du compteur de votre nouvelle habitation ;
  • Le nom de l’ancien occupant et/ou le numéro de PDL (Point de livraison) ;
  • Un RIB si vous optez pour un prélèvement mensuel.

Certes, certaines informations complémentaires peuvent être demandées selon le fournisseur d’électricité que vous avez choisi.

Reconduction tacite : que dit la loi ?

Les contrats d’électricité sont différents des contrats d’assurance, c’est-à-dire qu’ils sont sans engagement et que vous pouvez les résilier à tout moment. Attention toutefois, car un contrat d’énergie est renouvelable par tacite reconduction à la date de son premier anniversaire.

Si vous souhaitez changer de fournisseur, vous devez donc effectuer une demande de résiliation auprès de votre fournisseur actuel.

Selon la loi Chatel, le fournisseur d’énergie est dans l’obligation d’informer ses clients de la possibilité de ne pas renouveler leur contrat, et cela entre 1 et 3 mois avant la date de la reconduction du contrat d’électricité.